A- A A+
wstecz

 Le Musée de la Défense Côtiere a été fondé par l'association "Les amis de Hel" sur les sites de l'ancienne batterie terrestre allemande Schleswig-Holstein de 406 mm : (site de tir B2) et sur l'emplacement de la tour du poste de guide de tir. Le musée est accessible au public depuis le 1er mai 2006. L'objectif de ce musée est de montrer l'histoire militaire de Hel ainsi que celle de la Force Navale Polonaise. De nombreuses expositions thématiques sont organisées sur l'héroisme des défenseurs de Hel au cours du mois de septembre 1939 et sur l'essor de la Force Navale polonaise. Le développement de l'arme- ment et de la communication de la Force Navale polonaise au cours des 50 dernieres années sont particulierement mis a l'honneur.

Le patron spirituel du musée est le Vice Amiral Zbigniew Przybyszewski Commandant de la batterie "H.Lasowski" de la presqu'île de Hel, héros de 32 jours de défense de Hel. Apres la capitulation, il est prisonnier dans de nombreux camps de concentration et prisons. La deuxieme guerre mondiale finie, il rejoint sa patrie, ou il contribue a la reconstruction de la Force Navale Polonaise. Il est nommé Commandant de la division de patrouilleurs, ensuite Commodore de la 31eme batterie côtiere a Redlowo. En 1947, Il est promu au rang de Vice Amiral. En 1949 il est nommé Chef d'Etat Major de l'artillerie de la Force Naval Polonaise. Accusé a tort dans le proces dit des "7 Commodores", il est condamné a la peine capitale et est exécuté en 1952. En 1956, il est réhabilité.

Apres la conquete de Hel, les Allemands ont apprécié a sa juste valeur les avantages militaires de la presqu'île de Hel. Pendant 32 jours, ils n'ont pu la conquérir, bien qu'ils aient eu a leur disposition une flotte imposante, ainsi que l'appui de la force aérienne allemande. C'est pourquoi des la fin de 1939, les Allemands commencent la construction a plus ou moins 1,5 km de la ville de Hel, des encuvements pour une batterie terrestre lourde appelée "Schleswig-Holstein" en souvenir des actions du torpilleur perpétrées dans la Baltique au cours du début de la seconde guerre mondiale. Jusqu'en 1941, les Allemands érigent trois canons d'artilleries lourdes de calibre 406 mm, d'une tour servant de poste de direction de tir, ainsi que de deux soutes a munitions. Les obus de ces canons pesent plus d'une tonne et ont une portée jusqu'a 56 km. Fin 41, la situation sur le front de l'Est étant completement différente, le commandement allemand décide le démantelement de la batterie de Hel et le transfert des 3 canons d'artilleries lourdes vers la France ou ils seront montés sur de nouveaux encuvements a Sangatte pres du Cap Blanc Nez. Cette nouvelle batterie côtiere sera baptisée "Lindemann" et y sera déja opérationnelle en novembre 1942, d'ou elle bombardera la Grande Bretagne.

↑ do góry

Muzeum Obrony Wybrzeża

ul.Helska 16
84-150 Hel
biuro Muzeum: mow@helmuzeum.pl
tel.miejski: (wojskowy) 261-257-488
(czynny w godzinach pracy muzeum)